logement Loi pinel
19 Janvier 2016 à 09h32 - 2391 visites

Bien comprendre la scpi pinel

Pour diversifier votre portefeuille immobilier, il est préférable d’opter pour une SCPI Pinel. Vous pourrez ainsi acheter des parts dans une société propriétaire de divers biens immobiliers mis en location, et vous recevrez une partie des loyers. En plus, vous avez droit à une fiscalité souple.

L’investissement dans une scpi pinel est donc un moyen sûr pour percevoir régulièrement des revenus et réduire ses impôts. Mais pour éviter toute surprise, vous devez lire les lignes suivantes afin de bien comprendre le fonctionnement de ce dispositif.

Le rôle joué par la SCPI

Les investissements réalisés par la SCPI concernent des actifs immobiliers. Celle-ci s’intéresse exclusivement aux logements neufs répondant aux normes énergétiques mises en place par les autorités. La SCPI permet ensuite aux investisseurs de prendre des parts pour devenir en quelque sorte des copropriétaires des biens gérés. Elle se charge de trouver des locataires, d’encaisser les loyers et de les redistribuer à tous les détenteurs de parts.

En tant qu’associé, ce n’est pas à vous que revient la gestion des biens. C’est la SCPI qui s’occupe de leur entretien et de toutes les opérations essentielles à l’existence du contrat qui vous lie.

À quel moment profite-t-on de la réduction d’impôt ?

Sachez que la réduction d’impôt accordée dans le cadre d’un investissement dans une SCPI Pinel est étalée sur le nombre d’années de l’engagement. On commence à compter à partir de l’année de la souscription.

La réduction accordée est de 12 %, 18 % ou 21 % selon un engagement qui doit respectivement être de 6 ans, 9 ans ou 12 %. Si vous avez contacté la SCPI pour un engagement de 9 ans, il sera alors imputé chaque année sur votre revenu 1/9 de la réduction d’impôt. Il peut arriver que la réduction fiscale d’une année soit supérieure à l’impôt dû. Dans ce cas, le solde est reporté et imputé sur l’impôt sur le revenu dû au titre des années à venir, jusqu’à la 6ème année.